zoomsur.png

Zoom sur ... Les Récits Vagabonds : l'itinérance & le partage

Créée en septembre 2012, l'association Les Portes Vives ne manque pas de projets & d'initiatives. Lors des journées professionnelles autour de la médiation artistique de 2012, Estelle Brochard était venue le 13 octobre nous parler d'un des projets majeurs de l'association : Les Récits Vagabonds. À la manière d'un cirque ambulant d'autrefois, c'est autour de l'écrit, des souvenirs mais aussi du spectacle vivant que Estelle & son équipe souhaitent rencontrer les habitants du territoire Lorrain. Bien plus qu'une initiative artistique c'est une aventure humaine qui se dessine autour de ce projet d'itinérance.

 

 

 

Présidente & fondatrice de l'association, Estelle Brochard explique : « j'ai travaillé pour diverses compagnies : Le Théâtre du Risorius, l'AssolAtelier … j'étais en charge de l'administration & de la diffusion. Puis un jour, j'ai fait le souhait d'arrêter de travailler pour une seule compagnie, j'ai donc créé mon association dans le but de défendre plusieurs visions artistiques. ». Basée à Metz, l'association a pour but de valoriser des artistes locaux peu connus & de créer des croisements entre les arts. Pour Estelle, Les Portes Vives c'est aussi une manière de regrouper ces artistes : « nous sommes dans une période importante où il est essentiel d'être solidaire ». Une envie de partage qui se retrouve également dans Les Récits Vagabonds, projet qui a par ailleurs obtenu le soutien du dispositif Envie d'Agir* en octobre 20012 & devrait se mettre en place en 2013.

 

Cette initiative a été mûrement réfléchie dans le but de proposer un projet adapté au public qu'elle souhaite toucher : des habitants de petites communes, généralement éloignés des lieux culturels & des salles de spectacles. Pour Estelle c'est « une manière d'aller au devant du public, de provoquer la rencontre (…) On veut également enlever cette peur des saltimbanques. ». C'est aussi une manière pour les artistes de s'ouvrir à des publics non « initiés », d'avoir un autre regard sur leur travail.

 

 

 

L'idée des Récits Vagabonds est de faire revivre les histoires & souvenirs des habitants, & d'animer – au sens étymologique du terme : animare « donner du souffle, de la vie » – l'espace public. Pour se faire, l'équipe des Portes Vives prévoit d'investir chaque village pendant 1 semaine.

Une cabane en bois, montable & démontable, sera installée au centre du village. Cette cabane, fabriquée par David Salvatore, « sera vraiment le socle de l'implantation : elle permettra de récolter les histoires des habitants & nous pourrons les stocker à l'intérieur durant notre itinérance » précise Estelle. Une sorte de vitrine d'exposition dans laquelle les histoires récoltées tout au long du voyage, dans les différents villages, seront mises en valeur.

Plusieurs ateliers & formes artistiques sont prévues. Estelle, coordinatrice, sera accompagnée de Sébastien Hoffmann & de Céline Marchal.


Sébastien Hoffmann, poète & parolier, proposera des temps d'ateliers consacrés à l'écriture & à l'imagination, aussi bien pour les enfants que pour les adultes. Une manière de décomplexer le travail d'écriture qui peut paraître compliqué de prime abord. « On envisage également d'implanter cet atelier lors de temps scolaires, sur un format de 2h par exemple » complète Estelle.


Céline Marchal, conteuse, recueillera quant à elle les souvenirs des habitants, des textes qui serviront ensuite de matériau pour la création d'un spectacle. Le soir venu, le public sera invité à ce spectacle, dans un bâtiment de la commune. L'idée est également d'offrir un nouveau regard sur les lieux que les habitants ont l’habitude de fréquenter : « nous voulons essayer d'investir au maximum les locaux de la commune (…) Interpeller les gens & montrer que la culture peut être partout » explique Estelle.

Seront présents parallèlement des panneaux d'expression, libre d'accès au public, ainsi que des boîtes aux lettres, pour que chacun retrouve le plaisir d'écrire & de s'écrire. Les textes récoltés dans ces boîtes seront également utilisés pour une criée sur la place publique... Dans une société où la communication se dématérialise de plus en plus, Estelle, par ce projet venu d'un autre temps, espère faire revivre l'espace public pour créer une véritable proximité entre les habitants & les artistes, mais aussi pour que les habitants se retrouvent entre eux.

 



 

 

Un travail de longue haleine qui s'annonce donc pour les Portes Vives : un tel projet sur le territoire demande du temps entre rencontres avec les institutionnels, discussions avec les élus des mairies, recherche de structures locales partenaires... Avant d'arriver à une implantation d'une semaine qui « demande un budget culture conséquent & donc un réel investissement de la part de la commune », il est proposé la première année de venir avec une de ces actions pour amorcer la rencontre, pour que le public vienne découvrir l'univers des artistes invités & que les premiers échanges aient lieu. Certaines communes accueillent déjà l'initiative favorablement, « mais tant que la question budgétaire n'est pas réglée le projet ne pourra pas débuter véritablement. Nous voulons essayer d'avoir des financements pour baisser le montant qu'auront à verser les communes » explique Estelle.

Elle n'a pas hésité pour cela à solliciter les différentes collectivités, notamment la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) de Lorraine, la Région Lorraine, le département de Moselle & la ville de Metz... Autre moyen de financement vers lequel l'association se tourne : les fondations & notamment la Fondation La Poste qui s'est montrée intéressée.

 

À travers les Récits Vagabonds, l’association Les Portes Vives veut avant tout pouvoir (re)créer le lien entre personnes éloignées de la culture & artistes. Une aventure humaine qui devrait débuter à l'été 2013. Alors gare à vous chers Lorrains, les Récits Vagabonds devraient bientôt débarquer dans vos communes !


* Envie d’agir est un programme du Ministère chargé de la jeunesse qui encourage, soutient & valorise la capacité d’initiative des jeunes dans tous les domaines : animation locale, citoyenneté & solidarités internationale ou de proximité, création culturelle, développement durable, création d’entreprise, ...

Envie d’agir apporte un soutien à la fois pédagogique, technique & financier permettant d’accompagner les jeunes, de l’émergence à la réalisation effective de leur projet quel que soit leur âge, leur situation ou l’envergure de leur projet.

 

Crédits photos : Emilie Salquèbre 
http://emilie.salquebre.over-blog.com/

Rédaction : Morgane André

 

                    L'Atelier des Traverses (association loi 1901 - publication n°1185 JO du 27/02/10) - N° SIRET : 521 879 841 00026 - Code APE : 9499 Z
                                                            Siège social : 14, rue du cheval blanc (c/o MJC Lillebonne) 54 000 NANCY

                                              9 rue d'Alsace 54 140 Jarville-la-Malgrange / 09 82 40 79 20 - 06 62 13 60 41 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.