zoomsur.png

Zoom sur ... Sourd Métrage fait son cinéma

Publié le 27 mai 2013 par L'Associatif 
De notre correspondante, Morgane André.

 

 

La quinzaine de films en compétition promet encore un tonnerre d’applaudissements. Photo : Morgane André – L’Associatif.


Cette 5ème édition du Festival Sourd Métrage débutera mardi 28 mai pour s’achever le 30. Un rendez-vous pour tous, avec au programme, projection de film, table ronde, exposition… Et derrière, toujours cette idée : rendre le cinéma et la production cinématographique accessible à tous et en particulier aux personnes atteintes de surdité.

 

 


« On essaye toujours de ne pas programmer le festival en même temps que celui de Cannes » plaisante Olivier Marchal, président et fondateur du festival et de l’association du même nom, Sourd Métrage. Créé en 2009, le festival réunit chaque année de plus en plus de monde et va même dépasser les frontières puisque seront projetés des films venus du Gabon, d’Italie et même des États-Unis. « Il y a deux ans, lors de la journée d’ouverture nous avons accueilli plus de 1 200 personnes à l’Institut des Jeunes Sourd de Jarville-la-Malgrange. Cette année, le festival va se dérouler sur le Parvis de la Manufacture de Nancy qui ne peut accueillir que 350 personnes, donc nous sommes obligé de faire sur réservation ». explique Olivier Marchal.


Un festival qui dépasse les frontières.


Malgré le succès et un intérêt qui n’est plus prouver, le projet a été difficile à mettre en place «la première année la ville de Nancy n’a pas voulu du festival, nous l’avons donc organisé à Montpellier». Ce n’est que lors de la 3ème édition que Nancy a finalement accepté. « Depuis on alterne chaque année entre les deux villes » commente Olivier Marchal. Cette idée de festival est née alors que Olivier Marchal était professeur spécialisé pour enfant sourd. « J’ai commencé à animer des ateliers de cinéma, car cela offre une transversalité des matières, on aborde aussi bien le côté arts plastique, que le français avec le scénario et les maths, quand il faut monter le film… Puis je me suis rendu compte que je n’étais pas le seul à faire cela » explique t-il. Il décide alors de mutualiser les productions réalisées par les élèves et de créer le Festival Sourd Métrage. Cette année une quinzaine de films réalisés par des élèves sourds âgés de 8 à 22 ans sera présentée avec, comme pour celui de Cannes, une remise de prix pour le meilleur scénario, la meilleure affiche….

 

Plusieurs actions, un même but.


Tout au long de l’année Olivier Marchal et son équipe de 5 bénévoles mènent des actions avec l’association Sourd Métrage, dont le but est promouvoir la culture et les arts auprès des personnes sourdes. Depuis plus d’un an l’association organise des projections de film sous titrés en français en partenariat avec le cinéma le Royal à Saint-Max. «Nous allons également mettre en place un site Internet d’éducation à l’image, le but est d’aider les gens à créer par eux-mêmes des courts métrages en donnant des conseils, en les aidant dans la recherche de financement, mais aussi avec par exemple du matériel qui sera prêté» s’enthousiasme Olivier Marchal. Sourd Métrage réalise également tous les deux mois une émission télévisée, traduite et sous-titrée pour sourds et malentendants. Un moment pour parler de cinéma en tant que spectateur mais également en tant que réalisateur, le tout avec une approche ludo-éducative. « Le regard de la personne sourde n’est pas le même et c’est ça qui donne tout son sens » conclut Olivier Marchal.


http://sourdmetrage.fr/

 

                    L'Atelier des Traverses (association loi 1901 - publication n°1185 JO du 27/02/10) - N° SIRET : 521 879 841 00026 - Code APE : 9499 Z
                                                            Siège social : 14, rue du cheval blanc (c/o MJC Lillebonne) 54 000 NANCY

                                              9 rue d'Alsace 54 140 Jarville-la-Malgrange / 09 82 40 79 20 - 06 62 13 60 41 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.